FAQ

Tout savoir sur notre formation ECSR

Auparavant pour être moniteur auto-école vous deviez passer le BEPECASER qui était un diplôme de niveau IV (équivalent du bac). C’était une formation comportant 2 étapes : « L’admissibilité » et « L’admission », il fallait avoir au moins le brevet des collèges pour accéder à la formation, il fallait également réussir l’admissibilité (taux d’échec élevé) avant d’arriver à l’admission. De plus, on vous formait uniquement au métier de moniteur auto-école.

Aujourd’hui, suite à la réforme d’avril 2016, le TITRE PROFESSIONNEL ECSR est devenu une formation plus complète que le BEPECASER. Le titre professionnel ECSR est un diplôme de niveau III (bac+2). À la suite de cette formation vous n’êtes pas dans l’obligation d’être un simple moniteur auto-école. Le titre professionnel vous donne accès à un panel de métier divers et varié comme : moniteur auto-école, formateur en sécurité routière, gérant d’auto-école, et ainsi de suite. Le métier d’enseignant de la conduite (moniteur auto-école) est actuellement en pleine évolution.

Oui, le métier de moniteur auto-école est un milieu qui ne connaît pas le chômage. Il y a énormément de départs en retraite et ces départs ne sont pas remplacés du fait de la pénurie de moniteurs auto-école. Il y a également de nombreuses auto-écoles qui ouvre constamment et qui recherche beaucoup de moniteurs auto-école. De plus, la demande est très forte de nombreux clients attendent des heures de conduite parce qu’il n’y a pas assez de moniteurs auto-école pour répondre aux besoins croissants des clients qui souhaitent obtenir le permis de conduire.

Le titre professionnel est accessible à toutes les personnes de tous les niveaux car on vous prépare à un métier, celui d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. Même si vous n’avez pas de diplômes, à la fin de cette formation et si vous obtenez le titre professionnel ECSR vous ressortirez avec un titre professionnel de niveau III, c’est à dire bac +2.

Il faut avoir minimum 20 ans et avoir un casier judiciaire vierge (bulletin numéro 2 et 3)

La formation dure 1190 heures soit 910 heures de formation théorique et 280 heures de stage en auto-école. Cette formation dure à peu près 8 mois et demi.

Oui, vous pouvez effectuer la formation et valider votre Titre professionnel ECSR, pour pouvoir exercer le métier de moniteur auto-école il vous faudra attendre la fin de la période probatoire. Après cela, la DDT de votre département vous délivrera votre autorisation d’exercer.

Ce type de formation est souvent financé par des organismes de financement tels que : le FONGECIF (pour les personnes déjà en poste depuis au moins 2 ans qui souhaitent faire une reconversion professionnelle), le Pôle Emploi (pour les personnes à la recherche d’emploi qui ont le droit à une formation pour se réorienter professionnellement), l’ANFA (pour les personnes travaillant déjà dans le monde de l’auto-école telles que les secrétaires qui souhaitent devenir moniteur auto-école) et ainsi de suite. En fonction de l’organisme, le devis peut varier car cela dépend des conditions et convention collective des différents organismes.

Dans le cas où vous souhaiteriez financer votre formation vous-même, nous vous recommandons de passer auprès de votre banque ou d’organismes vous permettant d’obtenir la somme nécessaire pour payer cette formation. En cas de financement personnel, le montant de la formation s’élèvera à 5500 euros.

Vous n’aurez aucune difficulté à trouver une auto-école qui accepte des stagiaires en entreprise car c’est dans leur intérêt de vous former pour vous recruter par la suite. Dans le cas extrême où vous ne trouverez pas d’auto-école, SABFA Formation se chargera de vous orienter vers son réseau d’auto-école partenaire.

Sachez que nous vous accompagnons avant l’entrée en formation pour constituer votre dossier de financement, pendant la formation pour vous mettre dans de bonnes conditions pour passer votre examen et après votre formation pour construire votre projet.

Un moniteur auto-école en tant que salarié est payé en moyenne 1500 euros net en début de carrière. Bien entendu, cela dépend des auto-écoles et vous êtes libre de négocier votre salaire au moment où vous établissez votre contrat de travail. Beaucoup d’auto-écoles mettent en place un système de prime sur les élèves qui réussissent le permis de conduire. Vous pouvez en général facilement atteindre les 1700/1800 euros de salaire net mensuel.

Pour obtenir votre autorisation d’exercer, il faut que vous fassiez la demande auprès de la DDT de votre département en fournissant votre aptitude médicale effectuée auprès d’un médecin agréé de votre département. Ce médecin mentionnera que vous êtes apte à exercer le métier de moniteur auto-école. La DDT se permettra de regarder votre casier judiciaire bulletin numéro 2 pour savoir si vous pouvez exercer le métier. Il vous sera également demandé votre titre professionnel. Après étude de votre dossier, si vous remplissez toutes les conditions vous recevrez votre autorisation d’exercer qu’il faudra renouveler tous les 5 ans.

Chez SABFA Formation, la formation est dispensée par deux enseignants: un titulaire du BAFM, qui est le diplôme nécessaire pour former les futurs moniteurs auto-école tandis qu’un BEPECASER expérimenté. Ces deux formateurs ont l’expérience dans le monde de l’auto-école, dans l’enseignement et la préparation aux examens pour devenir enseignant de la conduite. Nos candidats seront bien encadrés et dans les meilleures conditions pour réussir l’examen.

Contrairement au BEPECASER le TITRE PROFESSIONNEL ECSR ne nécessite pas de test d’entrée. Les centres de formation faisant des tests d’entrés le font par habitude car à l’époque du BEPECASER il fallait assurer un certain niveau pour pouvoir réussir les différentes épreuves et passer les épreuves éliminatoires telles que l’admissibilité. L’admissibilité n’existant plus, il n’y a pas de nécessité à vous faire passer un test, tout le monde à ses chances avec le TITRE PROFESSIONNEL ECSR.

L’examen se déroule sur une demi-journée, vous passez devant un jury et vous présentez un mémoire qui traite de votre activité en auto-école que vous présentez devant un jury. Dans cette épreuve d’examen, on vous évalue également pour savoir si vous êtes apte à donner un cours de sécurité routière devant un public. Contrairement au BEPECASER il n’y a pas d’épreuve écrite.

Il faut savoir qu’avec le titre professionnel vous avez un an pour repasser les épreuves que vous n’avez pas valider. SABFA Formation vous donnera les dates de rattrapage pour repasser votre épreuve.

Effectivement, en cas d’échec, il vous faudra payer la somme de 600 euros. Cela ne comprend que la certification.

SABFA Formation peut mettre à votre disposition 3 jours ou une semaine de révisions si nécessaire avec un enseignant de la conduite membre du jury pour que vous soyez en conditions réelles. Les 3 jours de révisions coûtent 630 euros et la semaine 990 euros. Il faut savoir que plus vous prendrez de jours et plus vous serez dans de bonnes conditions pour réussir là où vous avez échoué.

La formation commence dans tous nos centres le 2 janvier 2016, et l’examen se déroule le 14 et 15 septembre 2016.